Twitter Oyst

Twitter Oyst

De grandes ambitions pour Oyst

Le règlement en un clic ne représente qu'un début pour Oyst (twitter.com). L'entreprise ambitionne de faciliter l’expérience d’achat dans sa globalité. Sur son secteur, Oyst n’a pas de concurrents directs et la start-up espère bien conserver cette longueur d’avance.

Oyst : deux Français à l'origine de la start-up

Oyst est une initiative française, dont Quentin Vigneau et Julien Foussard sont à l'origine. La société, dont l'ambition est de proposer un service innovant, a été créée dans les années 2010. Pas moins d'une trentaine de personnes font partie, avec ses deux fondateurs, de l'entreprise Oyst. À 30 ans, Julien Foussard est déjà à l'origine du lancement de près d'une dizaine de start-ups et gère également un fonds d’investissement.

Oyst raccourcit le parcours d'achat en ligne

Grâce à Oyst, l'internaute dit adieu aux ouvertures de comptes, aux longs formulaires et à la transmission des coordonnées bancaires. Il faut simplement se servir du bouton dédié correspondant au produit qui vous convient pour réaliser son achat ; une fenêtre de validation apparait instantanément. L'ambition de cette société est de faire gagner du temps aux consommateurs en leur permettant d'effectuer des achats en 1 clic et en toute sérénité. Oyst a été créée à partir d'une observation : les étapes pour acheter en ligne s'avèrent assez contraignantes.

Oyst apporte une véritable solution au plus grand problème pour les boutiques électroniques, la conversion. La start-up a pour ambition de limiter la quantité d'achats abandonnés durant l'étape qui vise à convertir le prospect en client. Un portefeuille comprenant l'ensemble des informations de l’acheteur est créé par la société Oyst sur le site internet de la boutique en ligne, qui peut alors garantir la livraison.

Derniers Articles

Oyst press

Oyst press

Des précisions sur le principe du paiement en un seul clic Oyst (http://www.oyst.press/) achète, pour les commerces en ligne, des bannières...
La fintech oyst veut imposer les commandes en un clic, actu - les echos business

La fintech oyst veut imposer les commandes en un clic, actu - les echos business

Une société à mi-chemin entre deux capitales Oyst (https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/actu/030343251047-la-jeune-pousse-oyst-veut-imposer-les-commandes-en-un-clic-309984.php)...